« Salut à toi, cher amoureux de la verdure ! Tu es sans doute apte à transformer n’importe quel coin gris en oasis de verdure, n’est-ce pas ? Mais dis-moi, tes plantes sont-elles aussi des super-héros dépolluants ? Si tu te grattes l’arrière de la tête en te demandant « Hein, Quoi ? », alors tu es au bon endroit! Allons, prenons la route verte ensemble pour découvrir le formidable pouvoir des plantes dépolluantes et donner à ton havre de paix une véritable touche d’éco-magie ! »

Comprendre le processus de dépollution par les plantes d’intérieur

découvrez comment choisir les meilleures plantes pour purifier l'air de votre intérieur et créer un environnement sain grâce à notre guide sur la dépollution par les plantes.

Faire de son chez-soi un refuge de verdure peut avoir plus d’un avantage. Pour ceusses qui jouissent du spectacle des plantes au sein de la maison, hold your hats, car ces recueils de chlorophylle sont aussi des alliés pour la santé en œuvrant à la dépollution des intérieurs. Alors, comment ça marche ?

Quand le green se fait clean

Si on pense souvent au dépolluant pour l’extérieur, il existe aussi des méthodes pour dépolluer l’intérieur. Or, la pollution intérieure peut être jusqu’à 5 fois supérieure à la pollution extérieure. On y retrouve de tout, de l’ammoniac aux composés organiques volatiles, en passant par le benzène et le formaldéhyde.
Quelle solution perfecto pour lutter contre ces éléments indésirables ? Les plantes ! Et oui, les plantes d’intérieur ont une double casquette : elles participent à notre décoration et agissent discrètement pour purifier l’air que nous respirons.

La science des plantes, l’épuration à la source

La dépollution intérieure effectuée par les plantes est un procédé naturel appelé « phytoremédiation ». En bref, la plante absorbe les polluants de l’air, qui sont ensuite dégradés en composés inoffensifs.
Plus précisément, la plante attire les polluants grâce à sa transpiration. Les composés toxiques de l’air sont solubilisés et atteignent les racines. Là, des micro-organismes présents dans la terre les transforment en produits inoffensifs pour l’homme. Ouf, les polluants ne sont donc pas rejetés, mais bien détruits.

Plantes dépolluantes : Les stars du green

Du choix, y’en a, peuchère ! Les plantes dépolluantes sont légion. En voici quelques-unes à adopter at Home Sweet Home.
1. L’Aloe Vera : Elle absorbe le benzène, un composé nocif présent dans les peintures, les encres et certains produits d’entretien.
2. Le lierre anglais : Avec lui, plus besoin de se tracasser des moisissures : il les gobe !
3. Le chrysanthème : Nos amis les fumeurs seront ravis, il réduit la concentration en amoniac dans l’air.
4. La langue de belle-mère (ou Sansevieria) : C’est une star contre le formaldéhyde présent dans les panneaux de bois, les sacs poubelle et le papier à cigarettes.
Alors, prêt(e) à vous constituer une armée de plantes dépolluantes ? Invitez le green chez vous et votre intérieur ne vous dira que Merci !

Choix des plantes d’intérieur pour un air plus pur

Ah, l’air pur, cette douce brise qui évoque la clairière au cœur d’une forêt vierge. Ne serait-ce pas fantastique de recréer cette sensation de fraîcheur naturelle dans notre propre maison ? Bonne nouvelle, c’est possible! Et cela ne nécessite pas l’installation d’une chute d’eau dans votre salon, mais simplement d’opter pour les bonnes plantes d’intérieur.

Les plantes, nos alliées pour un air pur

Si vous ne saviez pas déjà, certaines plantes portent une double casquette : elles sont non seulement réputées pour donner un coup de peps à notre décoration intérieure, mais aussi pour leur capacité à dépolluer notre air. Eh oui, ces petites merveilles vertes ont cette fabuleuse capacité à absorber certains produits toxiques présents dans nos intérieurs et à réguler l’humidité.

Choisir ses plantes pour un combo déco et dépollution

Si celle de votre bureau se contente de rendre jalouses vos collègues, les plantes que vous choisirez pour chez vous pourront en plus contribuer à votre bien-être quotidien. Pour cela, il suffit de faire le bon choix :
– Le ficus qui, en plus d’être très élégant, est efficace pour absorber l’amoniac et le xylène.
– La plante serpent (Sansevieria trifasciata) dont le super pouvoir est de transformer le CO2 en oxygène la nuit.
– Le gerbera qui, malgré son apparence de jolie marguerite colorée, est une vraie guerrière contre le trichloréthylène et le benzène.
– Le palmier d’Areca, qui absorbe un maximum de CO2 et libère une grande quantité d’oxygène.

Quelques conseils pour optimiser leur effet

Il ne suffit pas de poser une plante sur l’étagère pour que votre intérieur se transforme en forêt enchantée. Voici quelques conseils pour optimiser leurs capacités dépolluantes :
– Privilégiez une diversité de plantes pour combattre les différents types de pollution.
– Prenez soin de vos plantes, une plante en bonne santé fera mieux son travail.
– Evitez d’accumuler trop de plantes dans la chambre, le surplus d’oxygène qu’elles produisent la nuit pourrait perturber votre sommeil.
Voilà, vous savez tout pour transformer votre intérieur en oasis de bien-être grâce aux plantes. N’hésitez plus, adoptez une plante et respirez un air plus pur !

Catégories : Blog